Sommaire n° 12 - novembre 2014
  • Le mot du Président
  • L'actu de Lafi Bala
  • Bon à savoir...
  • Petites annonces 
  • À noter sur vos agendas
  • Pour nous faire intervenir...
  • Clics spéciaux
  • Horizons ici et là-bas
  • De vous à nous !                                 
enfants
Le mot du Président

Chers amis Lafi Baliens,

Tout d'abord un témoignage de solidarité vers le peuple burkinabé qui vit des moments historiques et chargés d'espoir. Si la chute du président Blaise Compaoré (au pouvoir depuis 27 ans) forcée par l'immense mobilisation de la population suscite l'espoir de la mise en place d'une réelle démocratie, la prise de pouvoir par l'armée a ensuite été vécue comme une confiscation de cette révolution. A l'heure où j'écris ces lignes, le lieutenant-colonel Isaac Zida, chargé de conduire la transition, vient de rétablir la constitution et le comité de transition a nommé Michel Kafando président par intérim.
Cet ancien ministre des affaires étrangères de Blaise Compaoré et ancien ambassadeur du Burkina Faso auprès des Nations Unies devra appliquer la charte de transition qui prévoit la formation d'un gouvernement civil et des élections fin 2015. Lui-même ne pourra se présenter à ces élections.

Espérons donc que cette feuille de route sera suivie et que le peuple burkinabé puisse rapidement s'exprimer par les urnes et que des hommes intègres issus de ce peuple intègre, pacifique et courageux puissent prendre en main la destinée de ce pays vers plus de justice et de développement.

Revoici donc la « Voix du Griot », avec ses articles de fond mais aussi des nouvelles sur la vie de l'association.

Je souhaite la bienvenue à Floriane Banton, nouvelle animatrice, dans l'équipe de Lafi Bala.
Ses convictions, son énergie et son expérience aussi bien dans la solidarité internationale que dans l'accompagnement de publics jeunes feront certainement merveille dans les missions qui lui sont confiées.

Entouka, bonne lecture...
Serge Misericordia

Télécharger la revue de presse sur la situation au Burkina réalisée par Guillaume Vuillemin, animateur bénévole du réseau Jeune Afrique Asie de l'enseignement agricole.

Écouter l'interview de Mariam Sankara, la veuve de Thomas Sankara, dans la dernière rubrique "Horizons là-bas" de notre "Voix du griot" !



L'actu de Lafi Bala
  • Bonne arrivée Floriane !
Nous venons d'accueillir Floriane dans l'équipe depuis début septembre... Nous l'avons attendue pour la parution de cette Voix du griot, afin qu'elle ait le plaisir d'y déposer sa plume. En tant que nouvelle coordinatrice de la campagne ALIMENTERRE au niveau régional, elle vous raconte tout ci-dessous ! Quant à Jérôme Martin, dont elle prend la suite, pas de panique ! Vous pouvez suivre la suite de ses engagements sur son blog consacré à l'éducation au développement et à la solidarité internationale. Voir le blog.
  • La 8ème édition du Festival ALIMENTERRE bat son plein !
A l'occasion de la Journée nationale contre le gaspillage alimentaire le 16 octobre dernier, Terres Vivantes a ouvert le grand bal du Festival ALIMENTERRE en projetant le nouveau film de Valentin Thurn "Food Savers", à Prades (66). Après "Taste the waste" (sélection du Festival ALIMENTERRE 2013) qui dénonçait le gaspillage alimentaire en Europe, le documentariste propose ici des solutions : du fermier au consommateur, du cuisinier aux responsables de supermarchés, tous cherchent et trouvent de belles initiatives pour lutter contre le gaspillage alimentaire. L'occasion pour chacun d'entre nous de poser notre regard au quotidien sur tout ce qui se retrouve prématurément dans notre poubelle...

LOgo AlimenTERREDans le cadre de l'Année internationale de l'Agriculture Familiale, le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI) nous invite à reconsidérer les chiffres de la faim dans le monde. S'ils sont globalement en baisse à l'échelle de la planète, la situation reste préoccupante. Toujours 842 millions de personnes en 2013 qui souffrent de la faim, un chiffre toujours composé par une grande majorité de paysans... Alors que nous arrivons bientôt aux échéances des Objectifs du Millénaire pour le Développement, la question de l'extrême pauvreté et de la faim dans le monde reste sur le devant de la scène. Accaparement des terres, politiques agricoles, statut de l'agriculteur, conditions de productions, d'acheminement, et de vente des aliments, gaspillage, agriculture urbaine, traditions et nouveautés, (...), la sélection de cette année permet largement d'ouvrir le débat ! Du court au long-métrage,une sélection de six films est projetée entre le 15 octobre et le 30 novembre, une bonne vingtaine en séance grand public dans toute la région Languedoc-Roussillon, et plus de 800 dans toute la France. Accédez à la sélection 2014.

Au niveau régional, le collectif ALIMENTERRE s'est particulièrement mobilisé cette année et accueille de nouveaux partenaires tels que le Mouvement Rural des Jeunes Chrétiens du Languedoc-Roussillon, Nature & Progrès Aude, le Secours Catholique-Caritas France, le Domaine de Cassagnole ou la Biocoop du Crès "L'Aile du Papillon" (Voir la liste non exhaustive). L'occasion pour Lafi Bala de remercier chaudement l'ensemble des personnes et des structures qui s'implique de près ou de loin dans cette campagne. Peu à peu des partenariats locaux se construisent ou se consolident dans chaque département, laissant présager un bel avenir au Festival. Accédez à l'agenda en Languedoc Roussillon.

Image Food SaversLe collectif Montpelliérain, particulièrement attaché à cet événement, promet aussi de beaux projets. Basé sur un socle d'irréductibles engagés dans la campagne comme le CDTM, Terre Nourricière, Artisans du Monde, l'Ouvre-Tête, la Chaire UNESCO "Alimentations du Monde", (etc.), mais aussi sur des producteurs appuyés par le CPIE du Bassin de Thau et le CIVAM 34, l'édition 2014 en Hérault a, elle aussi, été inaugurée avec la projection du film "Food Savers". Invité par le Mas Ultra-Marine d'Annie Castaldo pour la deuxième fois dans le cadre du Festival, le public a bénéficié d'une zone de gratuité puis d'une visite guidée, d'une projection-débat et d'un repas partagé. Un grand merci à Annie pour son accueil et son engagement.
Pour tous ceux qui n'y étaient pas, pas de panique ! Lafi Bala et la Biocoop du Crès organisent encore une projection de ce film le 24 novembre, à l'école SupdeCo Montpellier, entre midi et deux (entrée gratuite).

Zoomons aussi sur la projection du film "Nourrir les villes : un enjeu pour demain", qui se fera au Diagonal le 20 novembre, à l'occasion de la Quinzaine des Tiers-Monde et de la Solidarité Internationale.
Pressée de toutes parts par les enjeux démographiques et la réduction de la surface des terres arables, l'agriculture de demain reste plus que jamais un pari pour l'humanité. Pour nourrir les villes du futur, différents modèles ont récemment vu le jour, aux antipodes les uns des autres. Entre une agriculture de plus en plus industrialisée aux serres géantes, et des productions "bio" en jardins partagés, comment nos sociétés souhaitent-elles s’alimenter ? Si le film nous fait voyager de Bengalore à Berlin, la séance du 20 novembre orientera le débat sur notre bassin méditerranéen. A l'honneur de cette soirée, Isabelle Touzard (vice-présidente de l'agglomération) et Christophe Soulard (responsable du projet de recherche "Durabilité des agricultures urbaines en méditerranée") nous éclaireront de leurs visions sur les enjeux de notre territoire et nous permettront d'alimenter le débat.

A Montferrier-sur-Lez, Castelnaudary, Céret ou Florac, trouvez votre séance et venez échangez avec nous ! Accédez à l'agenda en Languedoc-Roussillon.
  • Lafi Bala, le prix des lauréats du concours "Étoiles Solidaires", mené par le RADSI 
Pour la troisième année consécutive, le Réseau Aquitain pour le Développement et la Solidarité Internationale (RADSI) a piloté le concours "Etoiles Solidaires", au sein duquel Lafi Bala avait animé la cérémonie de remise des prix en juin dernier. Accéder au site du RADSI

Ce concours, nous le rappelons, a pour objectif de permettre aux jeunes de mieux appréhender les richesses et les réalités des pays dits du "Sud" en approfondissant leur connaissance des rapports Nord-Sud et des enjeux de développement et de la solidarité internationale. Ouvert aux lycéens et aux apprentis d'Aquitaine, les participants ont dû présenter le portrait d’une personnalité, contemporaine ou non, originaire des pays dits « du Sud », qui participe, ou a participé, à l’atteinte d’un ou plusieurs Objectifs du Millénaire pour le Développement dans son pays. Les élèves ont travaillé par petits groupes en tandem avec un établissement ou une association de solidarité internationale du Sud ou du Nord.
Prix du meilleur portrait, de l'originalité, prix de la qualité esthétique, rédactionnelle ou de la richesse documentaire, découvrez le travail de ces élèves qui nous dévoile l'engagement de personnalités publiques ou discrètes à travers des blogs originaux et poétiques. Voir les blogs

Pour sa deuxième année de participation, Lafi Bala a donc été accueillie pendant deux jours au Lycée Maine de Biran où étudient les lauréats de cette année (en classe de première maintenant), pour y animer une journée événement "Agir ici, et faire avec là bas, construire ensemble une citoyenneté internationale". Pas de repos pour les lauréats qui ont d'abord été formés pour constituer le groupe pilote qui a accueilli leurs camarades dans nos ateliers. Jeu de l'énergie, dégustation de chocolat et découverte de l'Afrique de l'ouest "Sur la piste du Djembé", tous les élèves se sont prêtés aux jeux avec curiosité et bonne humeur. Notre venue s'est clôturée avec une cérémonie de présentation de leurs travaux, de celui des associations tandems à d'autres classes et à des membres du réseau soutenant le projet (la DAREIC, le rectorat, ...). Enfin, tout le monde a voyagé au Tchad, et plus précisemment "Au village des ancêtres", grâce au spectacle de contes de Yaya ADep ABouya.

Un grand merci à toutes les personnes permettant au concours d'exister, au lycée Maine de Biran, et particulièrement à Cécile Brément et Catherine Geoffroy, les deux professeures qui nous ont accueillis les bras grands ouverts, et enfin aux élèves, avec qui nous avons eu grand plaisir à passer du temps, que l'on félicite à nouveau pour leur travail !
  • Qui a dit qu'on ne pouvait pas voyager depuis les bancs de l'école ? 
awéléDepuis la rentrée, les élèves de cycles 2 et 3 de l'école Jean Moulin ont parcouru le monde. Parqués de leurs goûters et de leur imagination, ils visitent et revisitent la cours de récré sur les cinq continents...
Depuis la réforme des temps périscolaires, Lafi Bala s'invite dans une école de Castelnau-le-lez pour animer des ateliers pédagogiques, culturels et ludiques à la découverte des jeux pratiqués par les enfants du globe.
"On parle quelle langue au Tchad ?", "Au Canada, il fait trop trop froid !" ; entre histoires, cries et péripéties, les petits voyagent et en redemandent !

"Sousouna...
" (conte), "dindéliyo" (raconte)... La deuxième période des TAP de La Toussaint à Noël est consacrée à des ateliers autour de l'oralité animés par notre conteur Yaya ADep ABouya.

Bon à savoir...
  • Notre animation Décoodé, grand jeu de rôle autour du développement durable, adaptée à la thématique "Moins de déchets dans mon lycée"  de l'appel à projets Lycée21 du Conseil régional Languedoc-Roussillon
Trois pays fictifs (Naadistan, Pélande et le Cuauhtémoc) sont mis en scène pour mobiliser les participants au concept de développement durable avec l'appui de trois animateurs et d'un conteur africain... Le Lycée devient un lieu de débat autour de l'équilibre nécessaire entre les enjeux environnementaux, économiques et sociaux du développement...; un lieu de négociation sur nos choix en matière d'alimentation, d'agriculture, de santé, de transports, etc. et également en terme de gestion des déchets. La journée se clôture par une conférence réunissant l'ensemble des participants, l'occasion de mettre en valeur les initiatives mises en place par l'établissement sur ces thématiques. Et afin d'intégrer cette animation au sein du projet d'établissement, c'est un groupe pilote formé en amont qui co-anime la journée avec nous. Nous invitons chacun des acteurs du lycée à participer en travaillant sur le repas servi le midi par la restauration collective... en savoir plus
  • La nouvelle mouture du Jeu de l'énergie est disponible !
jeu NRJboites jeuNRJCe kit d'animation invite les participants à composer leur plateau repas (comme à la cafétéria) puis à calculer leurs apports calorique et nutritionnel
(équilibre alimentaire) ainsi que leur impact écologique (kilomètres parcourus par les aliments choisis, gaz à effet de serre émis).

Le Jeu de l'énergie fait partie du best of de notre offre pédagogique (vidéos, jeux de rôle) disponible en location ou à la vente. Également animé par notre équipe ou co-animé par un groupe pilote formé par nos soins, cet outil est aussi bien adapté aux référentiels des lycées que des collèges. Nous l'utilisons parfois lors de stands grand public.
Comme l'ensemble des thématiques que nous abordons, le volet alimentation dans le monde nécessite une veille et un suivi de l'actualité constants. La nouvelle version est donc disponible, enrichie d'éléments de débats sur la gaspillage alimentaire, les enjeux liés à la consommation de protéines... Merci à Carine RS qui a réalisé l'ensemble des prises de vues qui illustrent nos fiches plats, et à Pablo Garcia Marcos pour le graphisme des emballages !
Le tarif est de 200 euros + frais de port (16 euros). N'hésitez pas à nous contacter !
  • Le DVD "À la recherche du Nyamakala" est en cours de finalisation (dispo janvier 2015)
jaquetteDVDLe DVD est composé de 21 petits films qui ont été tournés dans la région de Koudougou (Burkina Faso) où Lafi Bala entretient des relations d'amitié depuis 30 ans. C'est à travers ces témoignages de tous les jours que se poursuit la quête du Nyamakala : la fabrication d'un bendré, la parenté à plaisanterie, la rencontre avec un guérisseur féticheur, la mise en place d'une cantine endogène... Les citoyens du monde peuvent se faire une idée de la richesse, de la créativité de ces femmes et de ces hommes qui font face avec énergie et humour aux défis quotidiens.
Accompagné d'un livret, ce DVD illustrera vos séquences autour de la découverte de l'Afrique de l'Ouest, vos échanges autour de l'interculturalité...
Notez que  le DVD est issu de notre animation À la recherche du Nyamakala : Pour atteindre le Nyamakala, les participants deviennent acteurs et sont invités à emprunter différents parcours qui interrogent des valeurs souvent délaissées dans notre société occidentale, la solidarité et le partage, mais aussi nos relations à la nature, à l'énergie, au corps et à la culture. Pour atteindre le Nyamakala, le chemin est long et semé d'embûches, d'énigmes à résoudre, d'interrogations et surtout de décisions à prendre ensemble pour avancer. En savoir plus.

L'Agenda 2015 de la Solidarité internationale vient de paraître !
Depuis 9 ans, l'Agenda de la solidarité internationale, édité par Ritimo, vous renseigne quotidiennement sur les initiatives solidaires et citoyennes : dates-clés pour fêter la paix et les droits de l'Homme, grands rendez-vous solidaires, avancées historiques pour l'humanité, campagnes, références bibliographiques et filmiques...
agenda SI 1agenda SI 2
Chaque mois, un mini dossier thématique permet de démonter deux idées reçues, pour mettre à mal des préjugés répandus sur la solidarité internationale et mieux comprendre les enjeux sociétaux d'aujourd'hui et de demain. Une mine d'informations pour celles et ceux qui s'intéressent aux questions internationales !
Pratique, illustré et plein de sens !

À noter sur vos agendas...
Du 15 au 30 novembre : En même temps que la Semaine de la Solidarité Internationale qui se déroule dans toute la France, la Quinzaine des Tiers Mondes met à l'honneur les agricultures paysannes et la souveraineté alimentaire pour sa 25ème édition. Au programme : manifestations, tables rondes, films, concerts et colloque vont se dérouler à Montpellier et dans plusieurs lieux de l'Hérault. en savoir plus

Du 5 au 7 décembre (14h-19h) : Plaisir d'offrir : Le lieu Multiple Montpellier vous propose de bien remplir votre hotte en avant-première et avant tout le monde en venant vous défouler à l'incroyable marché de Noël du lieu multiple montpellier. Objets de créateurs / créatures pour tous les goûts, librairie buvette arty et propositions artistiques live tous les jours à 17h et 18h !
visuel marche noel
Pour nous faire intervenir... 

. Établissements scolaires, collectivités, structures culturelles et de loisirs... Notre équipe est à votre service pour monter ensemble vos projets...

Certains de nos outils pédagogiques sont également disponibles à la vente et/ou location.

En matière d’éducation au développement et à la solidarité internationale, des campagnes nationales de sensibilisation, animées par des associations de solidarité internationale, d’éducation populaire, des syndicats et des collectivités territoriales, coordonnent tout au long de l’année scolaire des temps forts qui sont autant d’opportunités de mettre en valeur les initiatives et les projets.

. Zoom sur nos partenaires :

Lafi Bala bénéficie du soutien de la Région Languedoc-Roussillon pour la valorisation de ses actions éducatives dans les lycées de nos cinq départements !
N'hésitez pas à nous contacter, cela signifie que nous prenons en charge une large partie du coût de nos interventions sur les subventions qui nous sont allouées.

Au niveau des collèges du département de l'Hérault, c'est le Conseil général 34 qui contribue de la même façon. Nous nous tenons donc à votre disposition !

Animations en lien avec vos disciplines... au coeur de vos projets d'établissements... Formations d'éco-délégués... Formations à l'utilisation de nos outils pédagogiques...

Pour en savoir plus sur l'ensemble de notre offre :

07 81 61 20 81
ou www.lafibala.org
Clics spéciaux

www.comprendrepouragir.org/
À la recherche d'outils pédagogiques au service de vos actions d'éducation au développement et à la solidarité internationale ? Faites votre choix parmi les multiples ressources proposées sur cette plateforme de vente en ligne. C'est aussi là que vous pourrez acheter l'Agenda 2015 de la Solidarité internationale, si vous n'avez pas un centre ressources Ritimo près de chez vous !

www.chaireunesco-adm.com

Les séances du Séminaire de formation "Diversité et durabilité des systèmes alimentaires" organisé par la Chaire Unesco "Alimentations du monde" sont disponibles en streaming sur leur site. Vous y retrouverez Olivier de Schutter, Nicolas Bricas, Pierre-Henri Gouyon... et bien d'autres !

www.afd.fr/home/AFD/nospartenaires/ONG
Dans le cadre de sa mission de cofinancement des initiatives des ONG, et plus spécifiquement dans le cadre des interventions en faveur de l’Éducation au Développement et à la Solidarité Internationale (EAD-SI), l’Agence proposera à son Comité spécialisé pour l’appui aux initiatives des organisations non gouvernementales (Comité ONG) le cofinancement de 45 postes FONJEP-EAD (Fonds de coopération de la jeunesse et de l’éducation populaire) sur la prochaine période 2015-2017.
Date de limite de dépôt de dossier : 5 décembre.


Horizons ici, l'art du goût...
La parole à Nathalie Colin, Chargée de mission Offre Alimentaire, DRAAF LR


Bien manger c'est l'affaire de tous !
L'une des missions de la Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt (DRAAF) est de s'impliquer sur la qualité de l'alimentation des Français avec l'objectif non seulement de "produire des bons produits" et aussi agir sur les conditions pour "bien manger". La DRAAF a pour mission de conduire une politique de l'alimentation, centrée sur les attentes des consommateurs et la préservation du "modèle alimentaire français" avec le pilotage d'un plan régional de l'alimentation auquel contribuent tous les autres services de l'État en région et ayant pour slogan "Bien manger, c’est l’affaire de tous !". Dans ce plan, une attention particulière et forte est portée à l'enjeu de sensibiliser les jeunes au "bien manger". Cet enjeu est au cœur des actions pour améliorer les connaissances qu'ont les jeunes de l’alimentation - ce qui est fondamental car déterminant de leurs habitudes alimentaires.

Pour toutes ces actions éducatives, la DRAAF travaille en étroite collaboration avec les différents services du Rectorat (notamment la Délégation académique à l'action culturelle et à l'éducation artistique (DAAC) avec la mission "Art du Goût"), les collectivités territoriales et les acteurs éducatifs de terrain.

L'enjeu en proposant l'éducation au goût est bien de développer chez les personnes de tous les âges l’usage des cinq sens dans leur alimentation, dans une perspective d’autonomie, de découverte de soi, de bien-être et de lien social.
A l'instar des autres arts, l'art du goût propose une approche par l’éveil sensoriel permettant d'appréhender le monde, une façon d'être avec ses cinq sens afin de favoriser une véritable "rencontre" avec un mets, un tableau, un lieu...
Art du quotidien, c’est une porte d’entrée pédagogique, proche de tous, universelle vers les savoirs. Cette place centrale le positionne naturellement au cœur du projet éducatif.

Des projets expérimentaux sont actuellement en cours dans des écoles, collèges et lycées de la Région : du goût vers une pratique artistique (théâtre, jazz, arts plastique, danse), du goût vers une approche culturelle (ethnologie).

En 2013, Catherine Barrière, anthropologue à l’association PACIM (passeurs de Cultures, passeurs d’images) en partenariat avec Hélène Lombardo, spécialiste de l’éducation sensorielle de l’association La Flaveur du Monde ont souhaité mettre en place un dispositif pilote à destination d’un collège (en particulier des classes de SEGPA) pour adapter et enrichir le dispositif des classes du goût à cette tranche d’âge et adjoindre au dispositif existant une approche complémentaire basée sur l’ethnologie. Le guide méthodologique complet pour vous permettre de mettre en place un projet similaire est téléchargeable. En savoir plus.

Il existe d'autres outils :
  • Le dispositif "Fruit pour la Récré" (65 000 élèves de notre région sont inscrits dans cette opération). Les Français, et particulièrement les enfants et les adolescents, ne consomment pas assez de fruits. Ce programme permet d’organiser dans les communes participantes pour tous les établissements scolaires, ou les classes volontaires, du primaire et du secondaire, des distribution de fruits aux élèves, afin de lutter contre l’injustice alimentaire, et pour leur redonner le goût de manger mieux. Les achats sont pris en charge à 76% par l’Union européenne. Ce projet mobilise les acteurs locaux en leur laissant une grande latitude dans l’organisation de la distribution de fruits et la reconquête du goût et du sens des fruits par les enfants.
  • "En quête de qualités / Tome 1 : les produits sous signes de qualité" (DRAAF/INAO/Rectorat/Terre Nourricière) : Livret éducatif à destination des jeunes (8-12 ans) permettant de mettre en avant la diversité des produits sous signe officiel de qualité dans notre région au travers d’un parcours ludique et didactique permettant de comprendre les notions de qualité, les labels associés et découvrir les produits emblématiques du LR. Lien vers le téléchargement
  • "En quête de qualités / Tome 2 : les produits et métiers de l'agro alimentaire régional" (DRAAF/LRIA/Rectorat/Terre Nourricière) : Livret éducatif à destination des jeunes (13-16 ans) en recherche d'orientation professionnelle (fin de collège, début de lycée). Il présente à la fois la richesse des produits agro alimentaires de notre région mais également les métiers liés à cette production. Lien vers le téléchargement
  • Enquête d’agriculture : Des livrets éducatifs librement téléchargeables (DRAAF/Région/Rectorat/Service éducatif FRCIVAM). Lauréat du PNA en 2011, ce projet porté par la FRCIVAM Languedoc-Roussillon - au travers de ses réseaux d’accueil à ferme - a permis la construction d’une mallette pédagogique intitulée "Enquête d’agriculture", librement téléchargeable. La mallette pédagogique est le fruit d’un travail partenarial de plus de 18 mois entre agriculteurs, enseignants et animateurs. La mallette aborde 5 thématiques Les 1001 casquettes de l’agriculteur : découvrir les métiers et savoir-faire en agriculture;Bien produire pour bien manger : comprendre les bienfaits d’une alimentation diversifiée; Découvrir la ferme avec ses 5 sens : avoir une approche sensorielle de la ferme; Ça tourne rond à la ferme : suivre le cycle de vie des produits, du champ à l’assiette, au fil des saisons ; La ferme dans son territoire : comprendre comment la ferme est liée à son environnement. Un livret "transversal" complète la mallette avec des conseils méthodologiques, les liens avec les programmes scolaires, une bibliographie complète, etc... Lien vers le téléchargement.

Horizons là-bas, l'actu du Burkina Faso
La parole à Mariam Sankara, la veuve de Thomas Sankara

Mariam Sankara vit à Montpellier depuis 25 ans et n'est rentrée qu'une fois au Burkina... Nous vous proposons d'écouter une interview réalisée récemment par France Bleu Hérault : Mariam y réagit au départ de Blaise Compaoré et espère qu'une enquête sur la mort (assassinat) de son mari va pouvoir être enfin ouverte...

> écouter l'interview !



De vous à nous...
Vous pouvez copier-coller cette rubrique et nous la renvoyer complétée à lafibala@lafibala.org
  • Votre avis sur la Voix du griot
Remarques et suggestions bienvenues :









  • Pour abonner quelqu'un à la Voix du griot
Je suggère que la (les) personne(s) suivante(s) puissent recevoir également les informations de l'association Lafi Bala (2 numéros par an) :
Nom :
Prénom :
Structure :
Adresse :
Téléphone :
Mél. :
  • Pour adhérer à l'association Lafi Bala
Nom :
Prénom :
Structure :
Adresse :
Téléphone :
Mél. :
. Je souhaite adhérer à Lafi Bala pour 2014 : 10 euros
. Je souhaite adhérer à Lafi Bala pour 2014 et recevoir le DVD
"Se nourrir ici - l'alimentation au coeur des enjeux de société" : 20 euros

. Je souhaite adhérer et soutenir Lafi Bala, je donne : .........euros
Chèque à l'ordre de Lafi Bala, à envoyer à : Lafi Bala, LPA Honoré de Balzac, BP 47, 34 172 Castelnau le Lez Cedex


Agréments Éducation nationale / Jeunesse et Sports

L'association Lafi Bala reçoit le soutien de l'Agence française de développement,
du Conseil général de l'Hérault et de la Région Languedoc-Roussillon.