Sommaire n° 16 - septembre 2017

  • Le mot du Président
  • L'actu de Lafi Bala
  • Bon à savoir...
  • Zoom sur... Le fil de l'info !
  • A noter sur vos agendas
  • Zépetra
  • Ce qu'il n'aurait pas fallu noter...
  • Horizons
  • De vous à nous !






Le mot du Président

Alors donc les emplois aidés seraient coûteux et inefficaces ? Cette affirmation de la ministre du Travail pour justifier la fin brutale du dispositif se devait d'être commentée dans ces lignes tant le sujet nous tient à cœur.
Coûteux et inefficaces.

Toute action, tout dispositif a un coût et il est légitime et utile d'en évaluer l'efficacité.
 
A-t-on réellement observé le travail des associations, leur souhait et leurs efforts pour pérenniser ces emplois ? Et même si les chiffres du retour à l'emploi ne sont pas fameux, comment pourrait-il en être autrement avec le manque de visibilité d'une année sur l'autre sur la viabilité financière de ces structures ? La fragilité des associations implique le recours à ce type d'emploi. Leur suppression pourrait avoir des conséquences néfaste sur l'activité et donc sur les emplois jusque-là stabilisés.
A-t-on réellement observé les bénéfices de ces contrats par le retour à une activité de personnes en situation de précarité à cause d'un handicap, d'un manque de formation ou tout simplement de l'âge ?
L'efficacité ne peut-elle être mesurée aussi en tenant compte de cette resocialisation, ce sentiment d'utilité retrouvé ?
Inefficacité du volet formation peut-être ?
La question peut être posée légitimement aussi, mais est-ce le fait du dispositif d'emploi aidé en lui-même ou plutôt d'une insuffisance du système de formation continue ?
Enfin pour juger du rapport coût/efficacité des emplois aidés, il serait honnête de le comparer à d'autres dispositifs mis en place pour lutter contre le chômage.
Le CICE et autres réduction de charges ayant surtout profité aux entreprises du CAC 40 ne sont-elles pas plus coûteuses ? Ces mesures ont-elles été plus efficaces ?

L'association LAFI BALA a pu bénéficier de ces emplois (emplois jeunes, CAE,…). Cela a pu bien sûr donner de l'air à nos finances mais nous avons toujours eu pour objectif de pérenniser ces emplois jusqu'au CDI, accordant à nos salariés les temps de formation auxquels ils ont droit lorsque l'offre s'y prête. 
Nous avons du renoncer au recrutement d'un animateur supplémentaire à la rentrée suite à la décision estivale du gouvernement.

Nous sommes convaincus de l'utilité de ces emplois aidés tant pour les structures en bénéficiant que pour les personnes éligibles, c'est pourquoi nous relayons le recours déposé par « Reporterre – le quotidien de l'écologie » contre le gel des emplois aidés et le communiqué du « Mouvement associatif » demandant au gouvernement de revenir sur cette décision.

https://reporterre.net/Un-recours-va-etre-depose-contre-le-gel-des-contrats-aides
http://lemouvementassociatif.org/gel-des-contrats-aides-les-associations-demandent-au-gouvernement-de-revenir-sur-sa-decision/

Bonne lecture et bonne rentrée à tous !!
Serge Misericordia



L'actu de Lafi Bala
  • L'appel à participer au Festival de films documentaires ALIMENTERRE est lancé !
Le festival se tiendra comme chaque année du 15 octobre au 30 novembre dans 10 pays. Cet événement international, initié par le Comité Français pour la Solidarité Internationale, amène les citoyens, autour d'une sélection de 8 films aux droits de diffusions négociés, à comprendre les causes de la faim et à se mobiliser pour le droit à l’alimentation.

Vous souhaitez participer et organiser une projection, suivie d'un débat, d'une animation ? Rien de plus simple !

* Je choisis un film parmi la sélection officielle, je visionne les bandes-annonces, les synopsis et les critiques
visiter le site du Festival

* Je vérifie les conditions de projection (renseignées sous chaque présentation de film), certaines incluent location ou achat du DVD, droits de diffusion et droits SACEM ; négociées en amont avec les sociétés de production.
consulter le programme

* J'organise ma séance : choix des intervenants, du lieu et de la date et je contacte Lafi Bala, coordinateur en ancienne région Languedoc-Roussillon afin de remplir le bordereau d'inscription et connaître les tenants et aboutissants de l'organisation, qui diffèrent en fonction des territoires (notamment SACEM).

Lafi Bala vous accompagne dans ces étapes & peut également, en corrélation avec les référentiels scolaires, intervenir dans votre établissement pour une animation abordant le thème choisi.
contact : caroline.saumade@lafibala.org

De nombreuses séances sont déjà prévues pour les dix ans du Festival...  Cette année nous souhaitons développer les ciné-fermes sur notre territoire afin d'allier projections et visites de fermes, films et échanges sur les réalités avec les paysans eux-mêmes.

Dans l'Hérault, le collectif montpelliérain se mobilise de nouveau pour proposer des projections-débats en partenariat avec les cinémas de Montpellier  :

* Petit-déjeuner au Cinéma l’Utopia, jour de l'ouverture du festival, le dimanche 15 octobre.... suivi, en partenariat avec Sciences en bobine, de la projection du film Bientôt dans vos assiettes (de gré ou de force) de Paul Moreira. Infatigable reporter, vice-président de Reporters Sans Frontières, co-fondateur de Premières Lignes, il produit entre autres Cash Investigation & nous dévoilera ici les manœuvres du lobby pro-OGM pour imposer son modèle mondialement.
Quinze ans après les promesses de révolution agricole high-tech faites par les firmes agrochimiques, ce documentaire dresse le bilan...
Prix de l'investigation de la Société civile des auteurs multimédia, prix de l'investigation et prix du Jury Jeune au Festival international du grand reportage d'actualité.

* Le lendemain en soirée, lundi 16 octobre, le 
Cinéma Diagonal projettera le film Bugs. Nous embarquerons pour un voyage aux quatre coins de globe pour une expérience gustative hors du commun... Au fil de nos découvertes nous chercherons à savoir à qui profite le marché émergent des insectes ? Est-il voué à être récupéré par les grandes firmes multinationales ? Est-il la clé permettant de nourrir 10 milliard d'êtres humains à l'horizon 2050 ?
En cette
Journée mondiale de l'alimentation, venez ouvrir vos papilles et votre esprit ! La projection sera suivie d'une dégustation et d'un débat animé par Lafi Bala avec, notamment, la présence d'un représentant de l'entreprise Crikeat basée à Montpellier.
L’équipe de Crickeat s’engage à protéger et maintenir les traditions d’élevage des insectes comestibles à travers la Thaïlande. Participant ainsi au maintien d’une culture artisanale millénaire, tout en contrôlant la chaîne de production de A à Z, des fermes jusque dans vos assiettes !


* Nous clôturerons le festival au Diagonal, le lundi 27 novembre en partenariat avec la MTMSI dans le cadre du Festival des Solidarités avec le film Land Grabbing autour d'un des biens les plus précieux, la terre. Ce film démontre les incohérences du système alimentaire mondial et propose un regard critique sur les pratiques des investisseurs fonciers, les politiques européennes en la matière et leurs répercussions sur les populations locales à travers le monde.
Pour nous éclairer, le débat se déroulera avec l'intervention de Alain Karsenty, chercheur au Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD).
Docteur en sciences sociales, Alain Karsenty travaille sur l’analyse des politiques publiques concernant les forêts, le foncier et l'environnement dans les pays en développement, en particulier en Afrique centrale. Chercheur et expert internationalement reconnu dans les domaines d'accaparement des terres et déforestation, il collabore régulièrement avec plusieurs organisations internationales, comme la Banque Mondiale, l’Union Européenne ou l’OIBT (Organisation Internationale des Bois Tropicaux). Invité récurent sur ces questions à France Inter et France Culture, il a participé aux entretiens menés par Cécile Cazenave pour son livre Terres à vendre.

Une cinquantaine de projections et événements seront organisés dans les semaines qui suivent sur tout le territoire, restez connectés ! 
consulter l'agenda

Comme chaque année, nous avons le plaisir de poursuivre notre partenariat avec la Maison de la Nature et de l’Environnement du Gard à Alès, qui relaie le festival sur son département, ainsi qu'avec Nature & Progrès de Limoux pour le département de l'Aude. Un nouveau partenariat est à célébrer pour cette 10ème édition avec la Nouvelle Dimension de Florac qui devient pôle en Lozère.
Nous souhaitons remercier ces trois structures qui permettent par leur engagement de faire rayonner le festival au plus proche des réseaux locaux et fortifient un ancrage territorial et un maillage fort en LR.

Nous n'attendons plus que vous afin que cette édition 2017 voit fleurir de nombreuses projections et de nombreux échanges et rencontres sur notre territoire.

Caroline Saumade, coordinatrice ALIMENTERRE Languedoc-Roussillon
Avec le soutien de la Région Occitanie & du CFSI

Dans les départements de l'ancienne Région Midi-Pyrénées, la campagne ALIMENTERRE est coordonnée par le CROSI (Collectif régional des organisations de solidarité internationale de Languegoc-Roussillon-Midi-Pyrénées).
Contact : Marie Prinet (charge.mission.1@crosi.org)

  • La dernière ligne droite pour les Temps d'Activités Périscolaires (TAP)
Depuis 2014, dans le cadre de la mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires impulsée par le gouvernement précédent, Lafi Bala intervient dans les écoles des villes de Castelnau-le-lez et de Montpellier en direction des enfants de CE1 au CM2.
Pour cette 4ème édition, nous animerons deux parcours 
sur l'ensemble de l'année scolaire Le tour du monde de mon assiette et Sous l'arbre à palabres, à la découverte du Burkina Faso.
Notre souhait est que, désormais, la construction de cette offre pédagogique adaptée au public des écoles élémentaires puisse être connue au-delà des temps périscolaires, dans le cadre de projets d'instituteurs ou d'établissement.
Camarades de la communauté éducative, passez-vous le mot !

  • Epicez tout !
Les épices, c'est la thématique de la nouvelle campagne annuelle ALIMENTERRE que nous conduisons dans les Restaurants scolaires des écoles élémentaires de la Ville de Montpellier. Ce projet piloté par le Centre de Documentation Tiers Monde, CDTM, en partenariat avec les Directions de l’Education, de la Politique alimentaire de la Ville et d’Artisans du Monde, propose aux enfants, par le biais de leurs animateurs, des activités récréatives et ludiques sur les épices, sur la façon dont on les cultive, sur les conditions de vie des paysans et de leurs familles, sur leur voyage et la façon dont on les consomme, ici, dans nos assiettes.

Notre équipe propose aux animateurs volontaires un cadre pour cette action éducative, assurent leur formation et mettent à leur disposition des outils et un suivi pédagogiques.

A l’occasion de la clôture de l’action en juin, une fête rassemble l’ensemble des acteurs autour d'un goûter équitable et d'un spectacle de contes africains. Un repas spécial, en lien avec le thème de l’année, est aussi servi aux enfants dans l’ensemble des écoles élementaires de la Ville.
Les parents des enfants scolarisés dans les écoles élementaires sont tenus au courant de ce projet par le biais des menus qu’ils reçoivent chaque mois (diffusion : 23000 exemplaires).
Le lancement de l’action et de la campagne ALIMENTERRE sera annoncé sur le dos de menu du mois d’octobre et celui de juin sera consacré aux réalisations des enfants.
 
  •  Le jeu des pommes & l'économie circulaire 

Après les filières de la banane et du cacao, Lafi Bala se penche sur la pomme pour décrypter les différentes étapes de sa production à sa commercialisation.

Plusieurs séquences vous seront proposées :
* un jeu de rôle (le Jeu des pommes !)
* un atelier de dégustation de jus et de lecture d'étiquettes
* un module pour visualiser les enjeux de l'économie circulaire à partir de la fameuse compote en gourde.

Mettant en scène des vendeurs et des consommateurs, ce jeu de rôle permet de mener une réflexion sur nos motivations et critères de choix lors d’un achat, d’en aborder les impacts environnementaux, économiques et sociaux, mais aussi de sensibiliser aux filières courtes et aux labels, à partir d’un produit de consommation traditionnel des pays de l’hémisphère nord.

5 différentes filières sont représentées par les vendeurs :
* Production locale issue de l'agriculture biologique, boutique de producteurs
* Production locale issue d'un verger éco-responsable, vente directe sur les marchés
* Production conventionnelle locale, vente chez un primeur
* Production intensive importée, vente en supermarché
* Production importée issue de l'agriculture biologique, vente en supermarché

Le Jeu peut être complété par une dégustation à l'aveugle de jus de pommes, suivie d'un atelier de lecture d'étiquettes.

En complément, un module nous permettra de décoder les enjeux économie circulaire, avec les objectifs suivants :
* Identifier le cycle de vie d'un produit, de sa conception à sa consommation
* Réfléchir aux alternatives possible au modèle produire-consommer-jeter.

Selon la formule, ateliers de 2 à 3 heures (1 animateur - 25 personnes). Adultes/adolescents (dès la 5ème).

  • Le jeu des dominos 

Cet outil pédagogique a été inspiré d’un projet mené en 2011 avec l’école élémentaire des Garrigues de Mauguio (34) en partenariat avec l’association APIEU (Atelier Permanent d’Initiation à l’Environnement Urbain – CPIE Montpellier), dont le but était de mettre en miroir des réalités ici et en Afrique de l’Ouest, de découvrir un autre continent et d'appréhender différents modes de vie et cultures.

L'ouverture vers les pays du Sud apporte aux élèves un enrichissement des contenus enseignés concernant notamment la culture et l'agriculture. Avec la mondialisation des échanges, la sauvegarde des terroirs et des cultures doit se faire en connaissant ce qui se passe dans un village au niveau planétaire.
Le Jeu de dominos incite le public à s'interroger sur notre monde, ses déséquilibres et ses inégalités et les solutions qui sont apportées ici et là-bas.

Il invite à croiser notre regard entre des scènes de la vie quotidienne ici, en France, et des scènes équivalentes, là-bas, au Burkina Faso. L’objectif est de mettre en perspective les différences et les alternatives existantes d’un point de vue environnemental, social et culturel sur six thématiques * : Alimentation, Éducation, Eau, Commerce, Habitation, Transport.
Certaines situations, comme l’utilisation et l’accès à l’eau, nécessitent une adaptation face à un contexte économique, environnemental, social ou culturel. Ce sont ces adaptations, alternatives, qui sont intéressantes à corréler avec les savoir-faire propres à chacun des pays : une richesse complémentaire pour l’un comme pour l’autre.
L'ensemble de ces enjeux sont mis en lien avec les Objectifs de Développement Durable (ODD) du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) qui visent à éradiquer la pauvreté, protéger la planète et faire en sorte que tous les êtres humains vivent dans la paix et la prospérité.

Cet outil peut être utilisé dans différents contextes d’animation, à partir de 9 ans : scolaire (de l’école élémentaire -CM1- au lycée), périscolaire, structures de loisirs, préparation au départ…

Cagette en location ou à la vente (kit composé de 8 jeux de dominos 15 x 5,5 cm - chaque jeu comprenant un exemplaire des 6 familles * - 1 livret d'accompagnement pédagogique, cd-rom).
en savoir plus

  • Découvrez notre nouveau catalogue d'outils pédagogiques... & diffusez-le sans modération !
Depuis sa fondation en 1987, Lafi Bala a pour devise "si tu diffères de moi, loin de me nuire, tu m'enrichis". Nous avons commencé par sensibiliser à la culture et à la vie en Afrique de l'Ouest. Notre champ s'est élargi à des thématiques liées à la citoyenneté internationale et au développement durable.
Comment faire évoluer les représentations et les comportements sur la culture africaine et toutes les cultures du monde?
Comment approcher leur richesse?
Comment apprendre à débattre?  
Comment agir comme citoyen responsable de notre avenir commun?
Telles sont les questions auxquelles nous nous efforçons de répondre.

Divers médias sont nos outils : expos photos, audio, vidéos, objets, cartes,... Les jeux ont une place très importante.
Le jeu permet de se mettre à la place de "l'autre".
Comprendre ainsi son point de vue pour se forger le sien.

Pour atteindre ces objectifs, Lafi Bala conçoit, édite des outils, anime des actions et des formations, pour les structures d'enseignement, les collectivités, entreprises, élus et grand public.

Notre nouveau catalogue d'outils pédagogiques est à diffuser sans modération ! en savoir plus

Et pour découvrir encore plus d'outils, rendez-vous dans la base de données des ressources du réseau RITIMO.
  • Evaluez moi tout ça !
Allez, on partage !
"Le guide que nous vous proposons ci-après en téléchargement a pour but de vous fournir un outil assez complet autour de l'étape d'évaluation, partie intégrante dans la démarche d'un projet. Il a été écrit et édité par Maria Zlanabitnig * avec l'idée d'être adapté à notre contexte spécifique, à Lafi Bala, et d'être facile à prendre en main.
Après un premier aperçu théorique, des outils concrets qui facilitent la mise en pratique d'une évaluation sont présentés. Comme il n'y a pas de "formule unique" pour la démarche d'évaluation, il sera nécessaire d'essayer les diverses propositions, de les modifier, adapter, etc. Pour cela vous trouverez de temps en temps des espaces dédiés à vos prises de notes afin de noter vos expériences et recommandations. Le guide permet aussi d'ajouter des documents et d'autres idées d'outils. Il est ainsi pensé comme "outil vivant" qui s'élargit et évolue au fur et à mesure".
Car plus que jamais il nous faut des outils pour élaborer des études qualitatives sur les effets et les impacts de nos actions...
télécharger le guide

Pour aller plus loin, Educasol (Plate-forme française d'éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale) & le F3E organise des journées de formation "Evaluer les effets de ses actions d'ESCI - Avec quels acteurs, pour quels changements?"

* Stagiaire Lafi Bala dans le cadre de la Licence professionnelle Coordination de projets en EEDD de SupAgro Florac, 2015. Encore merci ;)

  • Evaluer, c'est bénéficier du retour des enseignants qui nous accueillent...









" Mai 2017, intervention de l'association Lafi Bala
Le projet de classe 2016-2017 des élèves de deuxième année ATMFC (Assistant Technique en Milieu Familial et Collectif) du LEA JJ Rousseau de Montpellier a porté sur le chocolat : Choco Fil.
Diverses actions autour du chocolat ont été développées : restaurant d'application éphémère pour confection et dégustation de collations chocolatées, confection de tissu pour accompagner les créations gourmandes, des visites C.I.R.A.D, lycée hôtelier, un partenariat avec l'association Lafi bala sur l'éducation à la citoyenneté internationale et au développement durable.
Lafi Bala est intervenue sur 2 séances étayées par le jeu du cacao. L'objectif étant de sensibiliser les jeunes aux réalités qui existent derrière nos achats de produits du Sud.
Ce projet financé par la Région Occitanie a été retenu par la CARDIE (Cellule Académique de Recherche et Développement pour l'Innovation et l'Expérimentation) comme projet innovant. Je remercie vivement la parformance de l'animatrice de l'association qui su s'adapter à notre public, ce qui a favorisé les échanges. "
LM Borecek

Merci à l'équipe du EREA-LEA Jean Jacques Rousseau de Montpellier, menée par Laure Marie Borecek de nous avoir accueillies... et de partager ici son expérience !

Bon à savoir... 

Membre de la communauté éducative d'une école, d'un collège, d'un lycée ou encore de l'enseignement supérieur...
Acteur au sein d'une association, d'une collectivité, d'une structure culturelle et de loisirs...

  • Vous souhaitez des animations en lien avec vos disciplines... au coeur de vos projets d'établissements
  • Des formations d'élèves, d'éco-délégués... pour vous approprier nos outils pédagogiques
  • Des projections-débats sur les enjeux agricoles et alimentaires dans le monde
Notre équipe est à votre service pour monter ensemble vos projets.
Lafi Bala bénéficie des soutiens renouvelés de la Région Occitanie et du Conseil départemental de l'Hérault pour la création d'outils pédagogiques et la valorisation de ses actions éducatives en direction des lycéens de la Région et des collègiens du Département.
Grâce à cet appui, une partie de nos prestations peut être prise directement en charge sur nos propres financements. Reste à nous contacter.
Zoom sur... Le fil de l'info !
Un outil pédagogique pour parler médias & information
Le fil de l’info propose une approche systémique de la question de l’information, pour servir de point de départ à une réflexion approfondie sur ses enjeux et sur les médias en France et dans le monde.
Cet outil, créé par RITIMO, permet de visualiser et de modéliser les liens entre l’information, ce qui la constitue, les acteur-trice-s qui participent à son organisation ou qui la contrôlent et les impacts de ce modèle sur les consommateur-trice-s/producteur-trice-s d’information(s).
Les interactions entre les différent-e-s acteur-trice-s sont représentées par une ficelle qui relie les participant-e-s et matérialise la complexité des liens d’interdépendance qui les unissent. Les fils tirés pendant cette séance peuvent alimenter des projets pédagogiques déclinables en plusieurs séances, voire en projet annuel dans un établissement scolaire ou dans une structure d’éducation.

télécharger l'outil
Dessin © Claire Robert / Ritimo



A noter sur nos agendas...
Le Festival des solidarités
du 17 novembre au 3 décembre

Chaque année en novembre, des milliers de personnes organisent pendant deux semaines des événements conviviaux et engagés pour parler de solidarité, du local à l’international.

Partout en France, une grande diversité d’acteurs s’engage au quotidien pour faire changer les choses à leur niveau : des associations, des établissements scolaires, des collectivités, des structures socio-culturelles, des citoyen•ne•s,…

Une fois par an, ce grand temps de mobilisation leur permet d’aller à la rencontre des citoyen•ne•s, pour réfléchir ensemble et les inviter à devenir acteurs d’un monde plus juste, solidaire et durable.

en savoir plus sur le programme

 

 



A l'invitation de nos voisins...
Zépétra présente la Soirée Extra Ordinaire au KIASMA
samedi 18 novembre à 18h, Castelnau-le-lez

L’école de cirque ZEPETRA à Castelnau-le-lez est un espace de rencontre et de coopération où la différence n'est pas un handicap.
En ce sens, nous organisons en partenariat avec le KIASMA, une soirée spectacle Samedi 18 Novembre à 18h ouverts à tous.
La 1ère partie, sous forme de cabaret cirque présentera différents numéros amateurs et professionnels d’artistes fréquentant l’école.
La 2nde partie sera l’occasion de découvrir MOZAIK, la compagnie professionnelle mixte composée de danseurs en situation de handicap moteur et sensoriel et de danseurs valides, elle s'inspire de mixité des langages corporels avec la danse contemporaine, la danse hip hop, la langue des signes, et la danse en fauteuil.

Public : Tout public
Tarif : 10€ - Tarif enfant (- 12 ans) : 8€
Thème : Spectacle vivant (cirque et danse) et Handicap
Réservation conseillée : 04 86 11 11 25 – contact@zepetra.fr

Le cirque, avec ses espaces de liberté, est un éveil à soi, à la tolérance, au respect et à la citoyenneté.


Ce qu'il n'aurait pas fallu noter
sur nos agendas...
En 2017, c'est le mercredi 2 août que l'humanité a consommé, en sept mois à peine, toutes les ressources naturelles que la Terre st en mesure de produire en une année... Global Footprint Network



Horizons...


"Je m’appelle Margaux Moretti, et cette année, j'ai repris mes études pour suivre la Licence Professionnelle de « coordinateur de projets en Education à l'environnement et au développement durable » de SupAgro Florac. Lorsque j'ai contacté Lafi Bala afin de les solliciter pour venir faire mon stage de fin d'année au sein de leur structure, Marie et Caroline m'ont alors parlée de ce projet : la création d'un nouvel outil pédagogique pour sensibiliser à l'alimentation responsable : le jeu des pommes. Défi accepté : me voilà arrivée à Montpellier pour trois mois de stage.
    Ce qui m'avait particulièrement attiré vers cette association, c'est le brassage des thématiques proposées : alimentation, interculturalité, mondialisation... A Lafi Bala, on sensibilise à ces thématiques travers le jeu, et ça, je trouve que cela a beaucoup de sens !
    J'ai donc été accueillie en mars 2017 par l'équipe de l'association. Tout de suite « mise dans le bain », j'ai pu suivre Marie et Caroline dans leur quotidien : interventions en classes, animation du jeu de la banane, du jeu de l’énergie, participation aux temps de vie associative, à l'assemblée générale de l'association...
    En parallèle de cette immersion dans la structure, ma mission de stage s'est précisée : Coordonner la création d'un nouvel outil pédagogique pour sensibiliser à l'alimentation responsable autour d'un produit de consommation : la pomme. J'ai donc effectué des recherches sur la pomme, il me fallait maîtriser le sujet ! Comme la plupart des produits que nous consommons aujourd'hui, la pomme est un fruit mondialisé et industrialisé. Il en pousse à quelques kilomètres de chez nous mais nous pouvons trouver des pommes chiliennes dans nos supermarchés ! Autour donc de ce simple fruit, plusieurs ficelles sont à tirer pour interroger nos modes de consommation : la provenance, le mode de culture (avec ou sans pesticides), l'emballage, le goût, le prix...
    Ces informations récoltées, il ne restait plus qu'à imaginer la structure du jeu : comment construire un outil qui permette d'impliquer le participant et l’amener à questionner son rapport à la consommation ? Pour cela, j'ai pu m’appuyer sur les nombreux jeux crées par l'association mais aussi sur l’expérience de plusieurs membres de l'association. L'idée développée dans le jeu des pommes, c'est que le participant incarne un personnage (soit un vendeur, soit un acheteur de pommes). En se mettant ainsi dans la peau d'un autre, le participant peut alors mieux comprendre la complexité d'une situation et agir en conséquence.
    Le jeu est ensuite passé par plusieurs phases test. Il a été animé et évalué pour être ensuite retravaillé. Il est aujourd'hui prêt a être animé !
    Cette expérience de stage, bien que courte et intense, à été très riche et formatrice pour moi. J'espère maintenant que le jeu des pommes vivra dans les salles de classes des collèges et des lycées ! Merci encore à toute l'équipe de Lafi Bala de m'avoir donnée l'opportunité de vivre cette expérience".

Margaux Moretti
stagiaire de la Licence professionnelle Coordinateur de Projet et Education à l'Environnement et au Développement Durable, SupAgro Florac
du 20 mars au 7 juillet 2017, sur la coordination de la conception d'un outil pédagogique, le Jeu des pommes.






De vous à nous...
Vous pouvez copier-coller cette rubrique et nous la renvoyer complétée à lafibala@lafibala.org
  • Votre avis sur la Voix du griot
Remarques et suggestions bienvenues :

  • Pour abonner quelqu'un à la Voix du griot
Je suggère que la (les) personne(s) suivante(s) puissent recevoir également les informations de l'association Lafi Bala (3 numéros par an) :
Nom :
Prénom :
Structure :
Adresse :
Téléphone :
Mél. :
  • Pour adhérer à l'association Lafi Bala
Nom :
Prénom :
Structure :
Adresse :
Téléphone :
Mél. :

. Je souhaite adhérer à Lafi Bala pour 2017 : 10 euros
. Je souhaite adhérer à Lafi Bala pour 2017 et recevoir le DVD
"A la recherche du Nyamakala" : 25 euros
. Je souhaite adhérer à Lafi Bala pour 2017 et recevoir le DVD "Entouka, ça va!" : 20 euros
. Je souhaite adhérer et soutenir Lafi Bala, je donne : .........euros
Chèque à l'ordre de Lafi Bala, à envoyer à : Lafi Bala, LPA Honoré de Balzac, BP 47, 34 172 Castelnau-le-Lez Cedex


Agréments Éducation nationale / Jeunesse et Sports

L'association Lafi Bala reçoit le soutien de l'Agence française de développement,
de la Région Occitanie & du Conseil départemental de l'Hérault.