Accueil > Campagne ALIMENTERRE

La campagne ALIMENTERRE

desc="logo_campagne_alimenterre" desc="logo_cfsi" desc="logo_belge"
Créée au début des années 2000, la campagne ALIMENTERRE informe et sensibilise les citoyen·nes et les décideur·ses en poursuivant plusieurs objectifs : militer en faveur d'une agriculture familiale viable et durable au service d’une alimentation pour tou·tes; faire la promotion du Droit à l’alimentation et de la souveraineté alimentaire; permettre de mieux comprendre les interdépendances entre le modèle agricole et alimentaire occidental dominant et la faim dans le monde.

La campagne est pilotée au niveau national par le CFSI (Comité Français pour la Solidarité Internationale) et mise en oeuvre dans toute la France par plus de 700 acteurs régionaux et locaux qui forment le réseau ALIMENTERRE.

Elle se matérialise par divers événements qui sont organisés sur l'ensemble des territoires qui la composent : buffets, marchés alimentaires et solidaires, expositions, visites d'exploitation agricole, spectacles de rue, actions de plaidoyers, projections, débats, jeux, soirées, pétitions, animations, etc.
Son temps fort est le festival de films ALIMENTERRE, qui se déroule chaque année du 15 octobre au 30 novembre.

En savoir plus : la plateforme de ressources en ligne propose des informations sur les enjeux agricoles et alimentaires à travers une sélection d’outils qui présentent des actions de terrain, des vidéos ou encore des études.

Le festival de films ALIMENTERRE, chaque année du 15 octobre au 30 novembre

desc="festiv" desc="festiv2" desc="proj"

Depuis 2006, de nombreuses dynamiques se sont créées autour du festival.
En Languedoc-Roussillon, près de 90 projections-débats sont organisées chaque année pendant le festival.
Plus d'une centaine d'acteur·rices se mobilise et contribue au rayonnement d'ALIMENTERRE (associatifs, paysan·nes, cinémas, coopératives, Biocoop, enseignant·es et personnels de l'éducation...)... sans oublier le public toujours plus nombreux.

Que vous soyez un établissement scolaire, une association, une collectivité, une médiathèque... de notre région, contactez-nous pour vous accompagner dans l'organisation de séances !!

en savoir plus

L'Edition 2019 : notre avenir se joue dans nos assiettes

Le festival ALIMENTERRE ouvrira de nouveaux débats en 2019 : Quelle place pour les femmes dans l’agriculture ici et là-bas ? La mobilisation citoyenne, levier pour faire avancer le droit à l’alimentation ? Que se cache-t-il derrière les produits de consommation comme le quinoa et le chocolat ? La pêche artisanale peut-elle nourrir la planète ? Un élevage durable et respectueux des éleveur·ses et des animaux est-il vraiment possible ? La restauration collective, levier pour faire avancer le consommer local ? Quelles politiques agricoles et commerciales pour permettre aux agriculteur·rices de France et d’ailleurs de vivre dignement ?
Grâce aux débats qui accompagnent chaque projection, le festival permet aux différents acteur·rices (citoyen·nes, élu·es, agriculteur·rices, entrepreneur·ses, militant·es associatif·ves) de s’interroger ensemble et de trouver des solutions.

Découvrez la sélection 2019, composée de 6 moyen-métrages et de 2 long-métrages. Les droits ont été négociés pour des projections non commerciales durant la période du Festival uniquement.

Dans la catégorie moyen-métrage :

Dans la catégorie long-métrage :

Plus d'informations : Téléchargez l’appel à participation du Festival ALIMENTERRE 2019.

La marche à suivre

  •  Je choisis un film parmi la sélection officielle, je visionne les bandes-annonces, les synopsis et les critiques. Je prends en compte le public que je souhaite sensibiliser, le thème ainsi que le message que je souhaite transmettre.

  •  Je vérifie les conditions et modalités de projection : choix du support (emprunt, achat de DVD ou lien de téléchargement), droits de diffusion -grand public ou scolaire- et droits Sacem (29,85€ par projection. NB: les projections non commerciales en milieu scolaire ou celles organisées par des associations d'éducation populaire sont exemptées de droits Sacem). Comme les années précédentes, Lafi Bala se fait l'intermédiaire du CFSI et de la Sacem pour refacturer aux organisateur·rices l'ensemble des coûts éventuels.

  •  J'organise ma séance : choix des intervenant·es, du lieu et de la date... Je crée mon compte organisateur sur le site du festival, si besoin avec l'aide de Lafi Bala. Cette étape est obligatoire et conditionne ma participation au festival. Votre projection sera répertoriée sur le site internet officiel.

  •  Je contacte Lafi Bala pour la mise à disposition des DVDs ou des liens de téléchargement ainsi que des outils de communication (affiches, flyers).

  •  Notez que Lafi Bala propose aussi des séquences d'animation en complément de votre projection.

Contacts : Lafi Bala, votre interlocuteur sur le Languedoc-Roussillon

Lafi Bala assure le lien entre le CFSI et tout·e acteur·rice souhaitant organiser un événement sur le territoire du Languedoc-Roussillon. C'est Erika Rakotomalala qui sera votre interlocutrice privilégiée, elle remplace Caroline Saumade sur la durée de son congé maternité.

erika.rakotomalala[at]lafibala.org - 07 81 61 20 81

Dans certains départements, Lafi Bala s'appuie sur des relais locaux :


Dans les départements qui composent l'ancienne région Midi-Pyrénées, la coordination est assurée par le CROSI (Toulouse) : Marie Prinet - charge.mission.1[at]crosi.org - 05 82 95 60 76
Connaître les organisateur·rices du festival sur toute la France

Zoom sur le projet conduit avec les Restaurants scolaires de la Ville de Montpellier

desc="cereales" desc="epices" desc="contes_alimenterre" desc="dos_menu_2016" desc="dos_menu_2017"

La campagne ALIMENTERRE, ce sont aussi des animations en milieu scolaire qui sont menées tout au long de l'année et un projet pilote en direction des restaurants scolaires de Montpellier.

Chaque année, à l'initiative du CDTM (Centre de Documentation Tiers-Monde) et en partenariat avec les Directions de l'Education et de la Politique alimentaire de la Ville de Montpellier, la Cuisine centrale, le Conseil municipal des enfants et Artisans du Monde, nous proposons aux animateur·rices des temps périscolaires de conduire un projet "ALIMENTERRE".

Il est ainsi proposé aux enfants, par le biais des animateur·rices, des activités récréatives et ludiques sur un aliment donné, sur la façon dont on le cultive, sur les conditions de vie des paysan·nes et de leur famille, sur le voyage de l’aliment et la façon dont on le consomme, ici, dans nos assiettes.

Les éditions précédentes nous ont fait découvrir les coulisses du chocolat, des céréales, du lait, de la banane, des ressources halieutiques, des épices... En 2018/2019, nous butinons la thématique du miel... "Qui miel me suive...".

Notre équipe propose aux animateur·rices volontaires un cadre pour cette action éducative, assure leur formation et met à disposition outils et suivi pédagogiques.

A l’occasion de la clôture de l’action en juin, une fête rassemble l’ensemble des acteur·rices impliqué·es autour d'un goûter équitable et d'un spectacle de contes africains. Un repas spécial, en lien avec le thème de l’année, est aussi servi aux enfants dans l’ensemble des écoles élementaires de la Ville.

Les parents des enfants scolarisés dans les écoles élementaires sont tenus au courant de ce projet par le biais des menus qu’ils reçoivent chaque mois (diffusion : 23000 exemplaires). Le lancement de l’action et de la campagne ALIMENTERRE est annoncé sur le dos de menu du mois d’octobre et celui de juin est consacré aux réalisations des enfants.
télécharger la fiche de présentation du projet


retour à la page "Outils/Animations"


Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]